Accueil / Clé de bronze nationale et Clé d’or régionale pour Demathieu Bard en Pays de la Loire. Mention spéciale pour Bouygues Grand Ouest

Clé de bronze nationale et Clé d’or régionale pour Demathieu Bard en Pays de la Loire. Mention spéciale pour Bouygues Grand Ouest

Actu syndicat Date de publication : 19/10/2021
Vue extérieure de la gare de Nantes

Demathieu Bard sort gagnant du concours des Clés d’or en Pays de la Loire grâce à son opération « cœur de gare » située à Nantes. Bouygues Bâtiment Grand Ouest a reçu une mention spéciale pour le nouvel hôpital de Belle-Ile. Demathieu Bard a également reçu la Clé de bronze au concours national pour la très réussie modernisation de la gare !

Réalisé en conception-réalisation, le « cœur de gare » avait pour objectif de moderniser l’édifice, en prévision du doublement du trafic à l’horizon 2030, et de relier les bâtiments voyageurs nord et sud, qui ne l’étaient pas, avec un pont mezzanine qui est un trait d’union entre les deux bâtiments voyageurs. Pour ce faire, l’équipe projet de Demathieu Bard a conservé le bâtiment nord, mais l’a désossé pour faire passer les piles du pont mezzanine et les trémies d’escalator d’entrée du pont (une réhabilitation lourde). Le bâtiment sud a pour sa part été démoli et reconstruit, en y intégrant le pont-mezzanine qui reçoit désormais du public et des commerces.

Un ouvrage d’art spectaculaire

Cet ouvrage d’art entre les deux gares est la partie la plus spectaculaire du projet : long de 160 m et large de 25 m, il repose sur 18 piles architecturées. Doté d’une charpente tridimensionnelle avec des «feuilles» acoustiques, il est ceinturé d’une façade en mur rideau clos. La structure du tablier est constituée de poutres préfabriquées, en té inversé (elles sont arrivées et ont été posées de nuit). Sur ce tablier, des arbres en béton reprennent la charpente métallique tridimensionnelle qui supporte, côté intérieur, la couverture polycarbonate et, côté extérieur, des brises soleil en BFUP.  Réalisé sans jamais interrompre l’exploitation du lieu (ce qui a nécessité 500 jours de travail de nuit car le survol des voies par la grue était interdit), le pont mezzanine passe au-dessus des voies et offre une vue imprenable sur Nantes, avec de nombreux commerces et un accès facilité aux quais.

Vue intérieur du pont mezzanine avec les arbres en béton qui soutiennent la charpente métallique

Un défi organisationnel

De nombreuses difficultés ont mobilisé les équipes. A commencer par la réalisation du chantier lui-même, situé au-dessus des voies ferroviaires en circulation. Cette forte contrainte a été l’occasion pour Demathieu Bard de créer des outils spécifiques. Autre gageure : le délai très contraint de réalisation des travaux : pas plus de 2,5 mois par quai et pas un jour de plus pour honorer les réservations de créneaux de trafic ! S’y est ajoutée la présence d’amiante, de plomb et de terres polluées qu’il a fallu traiter, et la nécessité d’effectuer un traitement sismique et coupe-feu pour la mezzanine. En matière de performance RSE, le chantier a constitué un défi organisationnel : il a fallu intégrer dans l’organigramme initial de chantier des équipes Bâtiment (y compris André BTP racheté entre-temps) et Génie Civil pour proposer une offre globale au client SNCF Gare & Connexions. Cette opération techniquement complexe a également nécessité d’accompagner les partenaires sous-traitants (environ 60), français (sauf la charpente métallique espagnol) et locaux (plus de 75%) sur le plan des méthodes et de la sécurité associée. Enfin, pas moins de 11 000 heures de travail en insertion sur 143 833 heures de production propre ont été réalisées. L’ouvrage est certifié NF HQE, avec des critères de performance élevé. Les cibles visées au niveau très performant portaient notamment sur le choix des produits de construction, les faibles nuisances durant le chantier ou encore le traitement des déchets. Pour finir, 5 260 tonnes de déchets ont été valorisés, soit 96% des déchets générés.

Mention spéciale pour le nouvel hôpital de Belle-Ile

Le centre hospitalier de Belle-Ile

La construction de ce nouvel hôpital sur un site exceptionnel toujours en activité (face à la citadelle Vauban du Palais et partiellement sur une zone Natura 2000), avec des contraintes liées à l’insularité du lieu, a été un véritable défi organisationnel et logistique pour Bouygues Bâtiment Grand Ouest (BBGO). L’accord entre une conception architecturale exigeante et un phasage en site occupé a représenté l’un des points forts du projet. Outre son aspect architectural, qui rappelle les constructions de Vauban, le projet se distingue aussi par l’intégration des usages dans sa conception, ainsi que par les démarches engagées pour intégrer au maximum les acteurs locaux et les accompagner. Sans oublier un engagement fort d’insertion sociale qui n’était pas demandé par le client maître d’ouvrage. Sur le plan environnemental, une importante réflexion a été engagée sur les déchets de chantier pour économiser un maximum de matériaux et de transports, réduire les emballages à la source, et développer des calepinages adaptés, notamment grâce au BIM. Résultat : 100% des bétons et maçonneries déconstruits ont été réutilisés ailleurs sur l’île ! Cette organisation logistique, en phase avec la politique bas carbone de l’entreprise, est désormais dupliquée sur de nouveaux chantiers de BBGO. L’entreprise générale a également mis en place une organisation logistique dédiée à l’ensemble des partenaires TCE pour ce projet de grande ampleur et sans référence équivalente sur l’île.

CH de Belle-Ile vue de haut

FICHE TECHNIQUE gare de Nantes
Maître d’ouvrage : SNCF Mobilités – Gares & Connexions
Groupement de conception- réalisation : Demathieu-Bard / Rudy Ricciotti (mandataires) – Forma6 (architecte associé), Lamoureux & Ricciotti Ingénierie, Berim.
Surface Utile : 11 080 m²
Montant : 45 millions d’euros dont 42 millions de travaux
Livraison : novembre 2020 (5 ans avec la conception, dont 3 ans de travaux), dans respect du budget et sans réclamation auprès du client

FICHE TECHNIQUE CH de Belle-Ile
Maître d’ouvrage : Centre Hospitalier de Belle-Ile-en-Mer
Maître d’oeuvre : Agence Victor Castro Architecte , Atelier d’architecture Francis Boyer
Bureau d’étude : OTEIS
Principaux partenaires sous-traitants :
Kerleroux / Sanitherm
Alu de Bretagne / Raimon
Montant de l’opération : 18,1 M€
Date de livraison : 1er décembre 2019

© EGF © Crédits photos : Willy Berre pour Demathieu Bard et Nicolas Grosmond pour BBGO

Les Entreprises Générales De France Du Batiment Et Des Travaux Publics

EGF est l’organisation professionnelle des entreprises générales qui livrent des ouvrages « clé en main ». Créé en 1903 pour promouvoir le matériau béton, elle a depuis élargi ses activités à tous les sujets et activités qui conditionnent la vie et le progrès des entreprises générales.
EGF fonctionne grâce à ses entrepreneurs impliqués dans des instances nationales et régionales. Ses adhérents regroupent sur le territoire un millier d’entreprises de tailles très différentes, de la PME au grand groupe en passant par les ETI.
Les EG totalisent 20 Mds d’€ de CA environ en France et près de 80 000 collaborateurs dans l’hexagone.
Grâce à leurs compétences en ingénierie, les entreprises générales peuvent travailler en amont et en aval des projets pour optimiser les budgets, sécuriser les réalisations, s’engager sur des résultats et de la performance au travers des contrats globaux , mais aussi en RSE.
Signataire d’un Pacte RSE depuis 2018, les entreprises du syndicat s’engagent à :
– veiller à construire durable et responsable
– dynamiser l’économie locale et soutenir l’emploi de proximité
– maintenir un rythme soutenu d’embauches
– développer des heures d’insertion dans leurs marchés,
– associer tous les acteurs du chantier pour le progrès social
En conclusion : mettre l’homme au coeur de leurs préoccupations.

Configuration des cookies

Lorsque vous visitez notre site, EGF est amené à utiliser des cookies à des fins de fonctionnement, d’amélioration de la performance de notre site, d’analyses statistiques et de partage du contenu sur les réseaux sociaux. Vous pouvez à tout moment activer ou désactiver les cookies.

 

Cookies nécessaires :

Il s’agit des cookies nécessaires au fonctionnement de notre site et de nos services, qui vous permettent d’utiliser les principales fonctionnalités de notre site. Ces cookies sont automatiquement déposés lors de la première visite sur notre site et ne peuvent pas être désactivés.

Cookies statistiques

  • Désactiver
  • Activer

Il s’agit des cookies qui permettent de mesurer la fréquence et le volume d’utilisateurs de notre site afin d’améliorer le fonctionnement et les performances de notre site et de nos services

Cookies réseaux sociaux

  • Désactiver
  • Activer

Il s’agit des cookies qui permettent de partager du contenu sur les réseaux sociaux