Vous êtes ici

QUOI DE NEUF ?

Juin 2019

QUOI DE NEUF ?

Le foncier, nerf de la guerre en Métropole lilloise 

voeuxchantier500.jpgLa cérémonie des vœux organisée par la délégation Hauts-de-France d’EGF.BTP sur le chantier Swam, réalisé par Rabot Dutilleul Construction, a mis en évidence la problématique du prix du foncier engendrant une certaine tension des relations contractuelles avec les promoteurs.
La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et Entreprises Générales de France.BTP (EGF.BTP) ont donc décidé d’engager une action de communication conjointe sur les conséquences du doublement des prix du foncier en trois ans sur la Métropole lilloise.
Dans un communiqué de presse, ces trois organisations représentant la filière, la promotion et les entreprises de bâtiment de toutes tailles, ont alerté les pouvoirs publics sur les conséquences économiques et sociales du renchérissement et de la rareté du foncier ; et leur ont demandé de prendre en compte ces paramètres lors de la vente de foncier leur appartenant, sachant qu’environ 50% du foncier disponible est public.
En effet, derrière une promotion immobilière, il y a un chantier à réaliser, des entreprises de toutes tailles et des emplois locaux, des hommes et des femmes de métier. « La hausse du prix du foncier, non répercutée sur les prix de vente, a pour conséquence directe l’écrasement des budgets travaux des promoteurs et écarte de fait les entreprises générales de leurs chantiers. Alors que nous sommes dans la région des moteurs d’insertion (170 000 heures d’insertion par an), de formation (apprentissage, alternance …), de prévention et d’amélioration des conditions de travail, ce sont donc les conditions de réalisation des chantiers qui risquent de se dégrader et l’emploi local de souffrir car au-delà de nos salariés directs, 90 % de notre chiffre d’affaires sous-traité est confié à des partenaires du Nord et du Pas-de-Calais», a expliqué à cette occasion Laurent Neveu, délégué régional EGF.BTP Hauts-de-France.

Crédit : Rabot Dutilleul Construction

Partager sur Twitter Twitter